Assemblée Générale ordinaire de la SCEBOG

20 mai 2021

L’AG de la SCEBOG a pu se tenir vendredi 14 mai 2021, c’est l’occasion pour les adhérents de faire le bilan de l’année écoulée et se projeter sur les suivantes. Malgré la crise COVID, la SCEBOG enregistre pour 2020 de bons résultats. Avec 524 t carcasses commercialisées pour 1 300 bovins, 194 buffles et 2 200 porcs, la coopérative représente 40 à 45 % des abattages totaux de Guyane en animaux de boucherie. 
Scebog

Elle fait cependant face avec ses adhérents une crise de production en bovin et bubalin, l’offre est inférieure à la demande de nos bouchers depuis 1 à 2 ans à présent.

La solution, l’AG l’a souligné, est sur le progrès des résultats de reproduction des élevages et une meilleure gestion des surfaces fourragères. La SCEBOG a un potentiel de ventes de 2 200 à 2 500 bovins et bubalins à 70% de prolificité moyenne. Conseils en élevage pour une meilleure gestion du troupeau de reproducteurs, adaptation des surfaces fourragères, équipements et professionnalisation de tous les éleveurs quelles que soient leur taille sont les solutions. Elles nécessiteront cependant un accompagnement financier conséquent et la confiance des banques. 

Coté Porcins :

La SCEBOG et les partenaires de la filière doivent donner de l’air à court terme aux éleveurs porcins qui supportent des coûts sans cesse en augmentation et ce particulièrement en aliments. Une fois ce problème de trésorerie important résolut (cela passe par l’éligibilité des éleveurs de porcs aux aides RSA sur l’aliment fini importé), il sera temps de mettre en oeuvre les projets d’optimisation technique sur la reproduction, la gestion sanitaire des élevages, la biosécurité, la FAF…

Sur son activité aliments, engrais et matériels : 

la SCEBOG enregistre également des progrès significatifs avec près de 2 000 t d’aliments et son de riz commercialisées en 2020. Rappelons que la coopérative assurait moins de 200 T en 2016. L’enjeu est à présent de stabiliser l’offre en assurant une régularité d’approvisionnement et surtout de diminuer les prix aux éleveurs en offrant des solutions sur des containers groupés afin de leur éviter les surcoûts liés à la gestion de l’entrepôt et des déplacements multiples et peu productifs.
Enfin, soulignons que deux projets de la SCEBOG ont abouti en 2020 avec la reconnaissance de la coopérative en tant qu’Organisations de Producteurs pour les filières bovine et porcine et l’ouverture d’une boucherie à Kourou (L’Atelier des Eleveurs).
Table d'alimentation des porcs à partir de manioc doux (IKARE)

En lire davantage

Nos autres articles

Inauguration de l’atelier des éleveurs à Soula

Inauguration de l’atelier des éleveurs à Soula

La SCEBOG et la SAS VIAN'N PEYI ont inauguré l'atelier de découpe boucherie situé au 13 avenue pripri à Soula ce mardi 25 octobre 2022. Les associés et éleveurs de la SAS et de la coopérative, les partenaires qui ont soutenu ce projet (France Relance (DEAAF), CTG,...

Stratégie SCEBOG 2022-2030

Stratégie SCEBOG 2022-2030

Le Conseil d'Administration de la SCEBOG accompagné de quelques éleveurs et des salariés s'est réuni en séminaire stratégie courant décembre 2021 et a validé ses orientations en ce début d'année malgré un contexte incertain pour la période 2022-2030. ...