Peste Porcine Africaine : la prudence et la plus grande vigilance sont de mise !

La Peste Porcine Africaine a été signalée en République Dominicaine la semaine dernière. “La PPA est une maladie virale hémorragique (principaux symptômes : hyperthermie, désordres hématologiques, rougeurs cutanées, anorexie, léthargie, troubles de la coordination, vomissements, diarrhée), qui touche les suidés domestiques et sauvages (porcs, sangliers, pécaris…), mais n’est pas contagieuse à l’homme. Elle est due à un virus de la famille des Asfarviridés, très résistant dans l’environnement et les produits alimentaires, pour lequel il n’existe ni vaccin, ni traitement.”

(extraits note SALIM du 4 août 2021) a retrouver ici :

La contamination se fait très simplement voir trop simplement !!! 

Par la visite de quelqu’un sur votre élevage qui transporterait le virus sur ses bottes, ses vêtements, par contact avec un animal contaminé bien sûr, par la consommation d’aliments contaminés (jambon, saucisson…). Le virus peut survivre plus de deux mois dans les aliments. Il est très résistant ! Attention, l’arrivée de ce virus sur notre territoire pourrait être catastrophique pour la filière. Les animaux d’un élevage sont systématiquement abattus en cas de contamination. Tout doit de plus être désinfecté etc. 

Comment limiter la propagation ?

Le SALIM met en place des mesures afin de limiter au maximum les risques d’arrivée sur notre territoire du virus, il met également en place en concertation avec les professionnels un réseau de surveillance.
Néanmoins, en tant qu’éleveur, vous devez absolument mettre en place rapidement à présent les mesures de biosécurité indispensables pour protéger votre élevage, voici les principales : 

  • Clôture de votre élevage
  • Protection des bâtiments pour limiter l’entrée des animaux extérieurs
  • SAS sanitaire pour les ouvriers, les exploitants, les visites (nous vous incitons à ne pas recevoir de visites sur votre élevage et à consacrer des vêtements, bottes etc. de façon spécifique à votre élevage). Le SAS peut être conçu de façon simple en adaptant votre bâtiment en fonction de sa conception initiale. 
  • Aire de désinfection de vos véhicules
  • Protocole de nettoyage désinfection avec des produits homologués pour l’élevage (article à suivre semaine prochaine)
  • Point d’attention sur les entrées sorties de véhicules sur votre élevage notamment en matière de dépose/retour de container d’aliments ou engrais, définissez une zone sur votre élevage éloignée des bâtiments (zone professionnelle)


N’oubliez pas que l’AAP Biosécurité est toujours en cours et peut vous accompagner financièrement dans ces investissements à hauteur de 85% de subvention ! Réponse avant le 10 septembre : https://europe-guyane.fr/feader/lancement-aap-pacte-biosecurite-et-bien-etre-animal
Au moindre doute, vous devez contacter le SALIM ou notre technicienne !!! 

En lire davantage

Nos autres articles