Premier bilan 2020 de la coopérative SCEBOG

8 janvier 2021

Pour la première fois, la SCEBOG dépasse les 500 tec abattues sur les espèces bovines, porcines et bubalines cumulées. Ce bon résultat, lié à l’activité intense de nos clients bouchers, ne doit cependant pas masquer les progrès que nous devons encore réalisés afin de faire progresser la production locale et donc la souveraineté alimentaire du territoire : 

  • En bovins et bubalins, si les principes d’engraissement sont à présent acquis, nous devons à présent insister sur les résultats de reproduction. Certains éleveurs atteignent des taux de prolificité de 80% alors que la moyenne des adhérents SCEBOG est à 50%, potentiellement ce sont donc 400 bovins et une centaine de bubalins qui sont à gagner pour les marchés guyanais
  • En porcins, avec une moyenne de 14 à 15 porcs vendus par an et par truie, les marges de progrès sont aussi présentes et pourraient permettre aux éleveurs de gagner en compétitivité face à un coût d’aliment sans cesse à la hausse sur les quatre dernières années.

L’équipe technique SCEBOG insiste d’ores et déjà sur ces points depuis plusieurs années, gageons que 2021 sera l’année où nous pourrons concrétiser ces projets avec certains éleveurs afin de mieux servir nos clients.

Coopérative SCEBOG
Reproduction Bovins

En lire davantage

Nos autres articles